Actualités

28 Mai 2018Interviews

Anaïs, Chargée de recrutement et référente handicap, a interviewé Philippe GARON sur le sujet du handicap en entreprise. Il nous explique comment il accompagne et facilite l'intégration des collaborateurs en situation de handicap de son périmètre.

Comment avez-vous pu accompagner vos collaborateurs en situation de handicap ?

Il est important d’être à l’écoute des collaborateurs en situation de handicap, des difficultés qu’ils rencontrent à leur poste et d’apporter les solutions pertinentes. Pour les cas auxquels j’ai été confrontés je me suis appuyé sur le service de la DRH du Groupe pour mettre en œuvre et prendre en charge les études d’ergonomie et les aménagements nécessaires.

Quel a été l’impact de la RQTH* de vos collaborateurs sur leur travail ?

L’impact est considérable sur la motivation. La démarche est rassurante pour les collaborateurs concernés, c’est une reconnaissance des compétences mais aussi et surtout des personnes. Cela se ressent sur leur implication, leur concentration et l’accueil des clients pour les personnes en contact direct avec la clientèle.

 

                              " Accueillir des personnes en situation de handicap c’est enrichir

                           son équipe avec des personnes soucieuses de s’intégrer et de bien faire".

 

L’attention portée à vos collaborateurs dans le cadre des aménagements de postes a-t-elle été bien communiquée et comprise par l’ensemble des équipes ?

Je le pense, d’autant que certains aménagements peuvent avoir des répercussions positives sur les postes de travail par exemple l’éclairage de la réception. Néanmoins en terme de communication nous sommes perfectibles, votre démarche va d’ailleurs dans ce sens !

Quels ont été les impacts positifs de ces expériences ?

Pour les aspects positifs c’est extrêmement stimulant, c’est un bon prétexte à « collaborer » avec l’équipe de la DRH et à travailler avec ses équipes sur site.

Quels conseils pourriez-vous donner à un Responsable de Résidence qui s’apprête à accueillir un collaborateur en situation de handicap ?

Une fois les aménagements nécessaires, les collaborateurs concernés ont les mêmes besoins que quiconque. Ils doivent avoir des objectifs, être évalués, pouvoir progresser, se voir confier des missions, ils sont en mesure de faire, de réfléchir, de collaborer, de proposer, de former etc… Toute l’équipe qui va accueillir un collaborateur en situation de handicap doit le comprendre et en être conscient.

 

*Reconnaissance Qualité De Travailleur Handicapé